Le «Prix Colladon» a été créé en 2013. Jean-Daniel Colladon (1802-1893) était un physicien suisse qui a conduit des expériences afin de déterminer la vitesse du son dans l'eau.

Ce prix a pour but de récompenser et valoriser les contributions suisses dans les connaissances pratiques en acoustique.

Le prix peut être remis sous la forme :

  • d'un prix d'encouragement pour les travaux de diplôme de jeunes acousticien(ne)s (thèse, master, CAS, MAS),
  • d'un prix de reconnaissance pour des publications ou des travaux documentés d'acousticien(ne)s expérimenté(e)s (par exemple livres, articles dans une revue scientifique, contribution à des conférences, travaux accomplis).

En règle générale, le prix est remis tous les deux ans.

Les détails pour l'attribution de ce prix sont définis dans son règlement.

En 1826, Jean-Daniel Colladon, (probablement) accompagné de son ami, le mathématicien Charles-François Sturm (1803-1855), détermine dans le lac Léman pour la première fois de manière précise la vitesse du son dans l’eau. Pour ces travaux , il obtient en 1827 le Grand Prix de l’Académie Française des Sciences à Paris (source : conférence Peter Költsch, Dresde)

Lauréat:

2013: Walter Lips (Vorlesungsskript Akustik für Gebäudetechnik-Ingenieure)

2015: Reto Pieren (Publication: Predicting sound absorption coecients of lightweight multilayer curtains using the equivalent circuit method, Applied Acoustics 92 (2015))